être bienveillant.e avec nous-m’aime !

Ah, ce petit Zébulon, qu’il est terrible (notre fol ego…) ! Il passe son temps à juger les autres… et surtout nous-même ! Si nous l’écoutons, nous ne sommes jamais assez ceci ou cela, ou trop ceci ou cela, ou encore pas assez…. STOP !!!

Ces livres qui guérissent…

Je vous parlais il y a peu de ces mots qui libèrent dans un autre article, et puis j’ai terminé ce roman fantastique. Je remercie à nouveau Natacha Calestrémé pour ce travail remarquable qui décrit si bien le fonctionnement des pervers narcissiques et les dégâts sur leurs victimes.